Google lance son monde virtuel

Le 8 juillet dernier, Google lançait son propre monde virtuel : Lively. L’esthétique est chouette, mais ça ressemble plus à un chatroom qu’à un monde virtuel à proprement parlé (comme ce bon vieux The Palace.com). Lively ne nécessite pas le téléchargement d’un logiciel, mais simplement une application qui s’ajoute à un navigateur. On peut y créer son avatar et concevoir une pièce (privée ou publique) dans laquelle on pourra inviter ses amis à clavarder. L’application semble plus aisée à manipuler que Second Life qui fut souvent critiquer pour sa complexité : « An early look into Lively suggests that Google succeeded at that mission. It’s easy to choose avatars from a number of different options, including a turban-wearing bear. It’s easy to change their clothes, hair color and skin color. It’s easy to drag and drop furniture and lava lamps to position them around your room. Want your turban-wearing bear to wave to the hot mama across the room? Just type \wave. Want him to giggle? Just type \laugh. »

Jusqu’à maintenant, il n’est pas question d’ajouter une devise et de faire de ce monde virtuel un lieu mercantile. On y télécharge des vidéos de YouTube ou encore des photographies et on y discute comme dans un chat classique, à l’exception que l’on se retrouve dans un univers 3D. SecondLife est presque toujours la référence pour mesurer un nouveau monde virtuel. Maintenant, on pense plutôt à la rencontre des mondes virtuels, qu’à leur dépassement, c’est-à-dire à offrir aux usagers la possibilité de voyager avec un avatar quelconque dans différents mondes virtuels!

Article intéressant du Los Angeles Times : Google Unveils a Lively Virtual World

Télécharger l’application Lively

Publié par Paule Mackrous

Après un parcours universitaire en histoire de l’art (BAC, Maitrise) et en sémiologie (Phd), j’ai fait un petit virage en horticulture (DEP, ASP) et en foresterie urbaine (arboricultrice certifiée ISA et études de deuxième cycle en agroforesterie), un domaine dans lequel j’œuvre avec beaucoup d’enthousiasme aujourd’hui! Je poursuis mon travail d’historienne de l’art et de sémioticienne par l’écriture et la recherche, surtout durant la saison hivernale, lorsque la lumière s’amenuise, que le sol gèle et que les plantes dorment. Sur mon blogue, je publie des textes de réflexion sur l’art, la nature et la foresterie selon les lectures du moment, les lieux visités, les œuvres rencontrées.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :