Au-delà de l’effet "uncanny valley"

Les nouvelles avancées technologiques en matière de personnages synthétiques sont, je l’avoue, plutôt impressionnantes. Le personnage Emily – vous pouvez voir la vidéo en suivant ce lien – est si réaliste que même en connaissant sa valeur de simulacre, il m’apparaît réel. On dit même qu’Emily serait le premier personnage synthétique à passer la fameuse barrière de l’uncanny valley, un effet référant à cette idée que plus un personnage ressemble à un être humain, moins il paraît réaliste. Les différentes créations en matière de personnages synthétiques réalistes, je pense notamment à celles de Final Fantasy, agacent effectivement plus le regard qu’un personnage dont le caractère artificiel est tout à fait assumé. Ce n’est pas le cas d’Emily, enfin peut-être que ce le sera lorsque mon œil sera accoutumé à ce genre de rendu visuel dans lequel l’artifice est, pour l’instant, presque impossible à déceler. Les méthodes précédentes pour approcher ce genre de trompe-l’œil, parce qu’il s’agit d’un trompe-l’oeil (un être artificiel qui m’apparaît bien naturel) dans un effet de réel (mis en représentation à l’écran), fonctionnaient avec des points. Celles d’Image Metrics analyses les mouvements faciaux avec la précision des pixels dans une vidéo. Les yeux, le regard, sont les plus difficiles à animer : « Ninety per cent of the work is convincing people that the eyes are real. » C’est très amusant cette idée de vouloir nous faire croire que le personnage est vrai. En fait, peu importe ce qui se trouve dans une vidéo relève de pixels et de lumières non?. C’est donc dire que certaines constellations de pixels sont vraies, d’autres fausses? Ce qui intéresse est plutôt de savoir qu’il n’y avait personne derrière une caméra et que le tout fut créé à l’aide de logiciels sophistiqués…mais également à partir de « vrais vidéos » qui ont permis l’étude du mouvement précis de ces pixels lors d’une expression humaine. Ah, je suis à moitié impressionné, je trouve le procédé presque absurde. Je ne saurais dire, par ailleurs, si le fait de pouvoir manipuler ce genre d’avatars dans un environnement de jeu vidéo est si excitant?!


Lire l’article et voir la vidéo

Publié par Paule Mackrous

Après un parcours universitaire en histoire de l’art (BAC, Maitrise) et en sémiologie (Phd), j’ai fait un petit virage en horticulture (DEP, ASP) et en foresterie urbaine (arboricultrice certifiée ISA et études de deuxième cycle en agroforesterie), un domaine dans lequel j’œuvre avec beaucoup d’enthousiasme aujourd’hui! Je poursuis mon travail d’historienne de l’art et de sémioticienne par l’écriture et la recherche, surtout durant la saison hivernale, lorsque la lumière s’amenuise, que le sol gèle et que les plantes dorment. Sur mon blogue, je publie des textes de réflexion sur l’art, la nature et la foresterie selon les lectures du moment, les lieux visités, les œuvres rencontrées.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :