Perceived Virtual Presence : un outil développé pour mesurer la réalité des mondes virtuels

N’est-ce pas étrange comme démarche de chercheur? Mesurer le réalisme, puisqu’on parle de représentation médiatisée par un dispositif technologique, je veux bien, mesurer les impacts dans le monde tangible, je veux bien aussi, mais mesurer la réalité, c’est un peu étrange. La réalité du monde virtuel, c’est ce qu’on voit à l’écran. Sa réalité virtuelle est une réalité. Le monde virtuel existe effectivement (couleur, sons…etc.) puisqu’il est perceptible.

Le PVP -Perceived Virtual Presence- permet d’identifier les niveaux de réalité dans un monde virtuel. Le principe en est le suivant :

« if users feel they are ‘present’ in the virtual world, they will collaborate better with other members of their team – and the more effective the virtual world will be as a setting for research and development or other collaborative enterprises »
C’est donc la présence que l’on souhaite ici mesurer et non la réalité. Il me semble que les deux concepts sont souvent confondus. Les stratégies reposent sur deux niveaux : le niveau du réalisme ou de l’effet de réel, c’est-à-dire la ressemblance du monde virtuel à un référent extérieur -ici, c’est celui du monde tangible- mais surtout, au niveau de l’adhérence, c’est-à-dire, la manière dont l’utilisateur se sent présent à l’intérieur de ce monde représenté. Dans les deux cas, la réalité du monde virtuel n’est aucunement affectée.


Pour en savoir un peu plus sur l’outil

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s