La singularité historique des oeuvres d’art contemporaines

Une petite réflexion, vraiment presque rien, me vient à l’esprit, toute liée à l’effet de présence des œuvres hypermédiatiques ou de toutes œuvres d’art contemporaines. Les oeuvres d’art contemporaines sont marquées par une réflexion sur leur propre dispositif. Un héritage du modernisme, sans aucun doute, mais qu’il faut entrevoir de manière plus élargie, c’est-à-dire, nonLire la suite « La singularité historique des oeuvres d’art contemporaines »

De l’autre côté du miroir : Objet petit a par Devon J. Taylor et John D Cribb

Oui, encore des histoires de regards. Que voulez-vous, ça me fascine et cela, autant d’un point de vue disons psychologiques qu’herméneutique. Je ne pouvais pas ne pas écrire quelque chose au sujet cette œuvre, intitulée Objet Petit a, réalisée par l’un de mes camarades de classe Devon J. Taylor. L’œuvre, une sorte de cage deLire la suite « De l’autre côté du miroir : Objet petit a par Devon J. Taylor et John D Cribb »

De l’air frais et des survivances

En cette très chaude journée d’été, comme on en a eu peu jusqu’à présent, je me suis rendue au centre-ville pour prendre un bain d’air climatisé! J’ai fait plusieurs longueurs à travers les oeuvres des expositions qui sont à l’affiche au Musée d’art contemporain de Montréal : collection permanente (Betty Goodwins, Christine Davis Addad Hannah,Lire la suite « De l’air frais et des survivances »

De l’art contemporain et des lapins!

Photo : Paule Mackrous Décidément, j’adore les vitrines estivales des centres d’artistes! C’est la surprise qui me prend à chaque fois. L’œuvre ouvre un espace qui me saisit par son décalage avec les autres vitrines. Je m’arrête, complètement obnubilée, puis je regarde avec beaucoup de curiosité. Puis, soudainement, la vitrine devient un espace de réflexionsLire la suite « De l’art contemporain et des lapins! »

Houellebecq, l’art contemporain et..l’amour!

Oui, il y a un lien… Je me souviens d’une discussion avec une amie artiste qui travaille, entre autres, sur des installations sonores. Elle me parlait de ce qu’elle appelait l’ « œuvre totale » sans vraiment la définir. Ce serait en quelque sorte une œuvre qui condenserait toutes les choses essentielles à l’humanité ainsiLire la suite « Houellebecq, l’art contemporain et..l’amour! »