Ce que les arts numériques font à l’histoire de l’art #3 [BIAN 2012 : La chute, Chantal duPont]

Ce que les arts numériques font à l’histoire de l’art #1 [BIAN 2012 : Fragmentation, Robert Lepage]Ce que les arts numériques font à l’histoire de l’art #2 [BIAN 2012 : Instrumentation, Peter Flemming] L’agora Hydro-Québec d’Hexagram est à mon avis l’une des plus belles salles montréalaises pour l’exposition de projets d’envergure comme celui de LaLire la suite « Ce que les arts numériques font à l’histoire de l’art #3 [BIAN 2012 : La chute, Chantal duPont] »

Ce que les arts numériques font à l’histoire de l’art #1 [BIAN 2012 : Fragmentation, Robert Lepage]

Avec ce billet sur l’œuvre Fragmentation de Robert Lepage, j’entame une série d’articles sur des œuvres numériques et ouvrages théoriques. Ces réflexions sont symptomatiques d’une histoire de l’art qui se transforme et s’adapte afin de décrire, contextualiser et comprendre les expériences esthétiques que génèrent les pratiques artistiques émergentes.  Je profite bien sûr de la BIAN,Lire la suite « Ce que les arts numériques font à l’histoire de l’art #1 [BIAN 2012 : Fragmentation, Robert Lepage] »

Les voix multiples du cyberespace

La voix humaine est un élément magique dans le cyberespace. Tant qu’elle y sera, on continuera d’oublier la machine et son espace algorithmique. On y verra plutôt un espace liminaire, fuyant, qui ouvre la possibilité de rencontres humaines éphémères. On y créera des non lieux virtuels, parce qu’empreints de potentialités, malléables à l’infini parce qu’ilsLire la suite « Les voix multiples du cyberespace »

Remix culture et geste vidéographique

Aby Warburg (1866-1929) avait tout prévu. C’est l’historien de la culture du XXIième siècle, il n’y a pas de doutes. Il avait peut-être même prévu sa propre revenance… De ses Essais Florentins écrits à la manière du Reality Hunger de David Shield à sa bibliothèque organisée comme les meilleurs moteurs de recherche organisent les données,Lire la suite « Remix culture et geste vidéographique »

Le fantôme de la Main : Blue Moon de Stéphanie Chabot

On a conservé que les « oo » de la chanson Blue Moon pour animer la figure fantomatique qui se meut dans la vitrine de La Centrale la nuit. Comme en détresse et derrière les barreaux que forment les séparations de la vitrine du centre d’artistes, une femme agite sa chevelure avec beaucoup de sensualité. Dans sonLire la suite « Le fantôme de la Main : Blue Moon de Stéphanie Chabot »